Léa Chaussavoine

Artiste Performeuse,

Artiste de scène & Coach

Comédienne & Danseuse improvisatrice

Outil gratuit et accessible à tous

Je crée mon site Internet

Spectacle Flores de Lorca

"Que ma pudeur ma sincérité et votre bonne foi soient les trois garantes du climat de claire intimité où vont se perdre mes poèmes" F.G.Lorca


Jouer donner Lorca en français et en espagnol c'est aussi donner à entendre ce qui est universel et aussi ce qui vit dans la langue, dans chaque langue.


La femme est ici le prisme essentiel, le port d'attache à partir duquel un chemin de traverse est dessiné dans l'oeuvre d'un des plus grand écrivain du XXème siècle (poésies, extraits d'oeuvres théâtrale, correspondances


Léa Chaussavoine  épluche les graines, chante, danse, donne les texte, pose le désordre comme un miroir à l'oeuvre, un miroir à la musique à la liberté, à la vie.



 

        

Dossier Spectacle Flores de Lorca
4 Mo
DossierFloresmars16.pdf

Droit réservés, photo de Beatrice Trosseille

Présentation radio du spectacle

Il existe aussi

Flores de Lorca, version jardin

pour les plus petits lieux (bibliothèques, appartement...).

N'hésitez pas à me contacter pour plus de renseignements



Article de Press de BC LERIDEAUROUGE



Festival d'Avignon 2012 +__________

"Flores de Lorca", de Federico
Garcia Lorca. Par Léa Chaussavoine.
(Avignon, 10-07-2012, 15h30)+

"L'AJMI - La Manutention",
Manie, avec précaution,
Naissance et douleur d'essor,
Enfance et douleur de mort.

C'est, de la terre aride,
Sèche, pleine de rides,
Que les fleurs de Lorca,
Rouge sang sur fond noir,
Quêtent un peu d'espoir
Avant de mourir, là.

Poésie qui se dévoile
Quand le vent lève le voile
Des sentiments qu'on remballe
Et cache dans une malle.

Elle danse son sort
Et balance son corps,
Gracieusement se tord
Dans un dernier effort.

Mi - espagnols, mi - français,
Ces beaux textes ne cessaient
D'évoquer la liberté
Blessée de moralité
En cours de mortalité.

Lune et enfant aux yeux clos
Vagabondent sur les eaux
De subtile découverte
Où la porte reste ouverte.

La langue chante à nos oreilles
Un déchirant cri sans pareil.
Lorca recèle des merveilles
A lire en langue originelle.

Colliers de mots de carnaval
Poussés à travers le mistral,
Ces expressions de pur cristal
Résonnent en armes fatales.

Béatrice Chaland /b.c.lerideaurouge
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE - tous droits  réservés